janvier  16

Hommes -  Cie Hélène Viscose 
​jeudi 28 / 12h45 et 18h30 - Scène de La Fabrique / UniversitéToulouse Mirail Jean Jaurès

 hors les murs  

Gare aux Artistes Montrabé

«Tenu quelques temps à une presque immobilité, à une marche assistée,
j'ai du muscler ma patience.
Le regard remplaçant l'usage des jambes, j'ai occupé mes mains.

Les "Hommes" composés à partir d'objets de récupération ont commencé à apparaître,
à revenir. Ils ont dansé pour moi une danse immobile, une mélancolie heureuse.

"Hommes" rassemble les objets-sculptures accompagnés in vivo par 3 danseurs et 2 musiciens. Le spectateur circule librement dans l'espace où la la mise en lumière propose une approche intimiste de la danse et des objets.»


"Hommes"
installation plastique et chorégraphique de Alain Abadie
Avec Cyril Vera Coussieu, Olivier Nevejans, Alain Abadie
et musique live avec Isabelle Cirla et Vincent Ferrand.

La Fabrique / Université Toulouse Jean Jaurès
métro ligne A: station Mirail Université
entrée gratuite dans la limite des places disponibles
renseignements: 05 61 50 47 79


Deux grenades dans un jardin -  Compagnie «La Façon» 
vendredi 15 et samedi 16 / 20h45 - Petit Théâtre du Centre  (Colomier - 31)

 hors les murs  

Gare aux Artistes Deux grenades dans un jardin Compagnie La Façon

Deux grenades (les objets de guerre, pas les fruits !) discutent dans le jardin familial.
Ils sont respectivement père et fils. 
Une sorte d'étrangeté, chez le fils, inquiète le père
​(c'est bien connu, les jeunes d'aujourd'hui ne sont plus comme ceux d'autrefois !...).
Le temps de saisir que le père cache plus de secrets derrière son apparente normalité
que le fils derrière ses bizarreries.

« Deux grenades dans un jardin » ou « Est-ce qu'on peut avoir une discussion saine,
sérieuse et constructive sur le sens de la vie quand on a été fabriqué pour exploser à la tête des gens ? »
 

Un des premiers enjeux de l’écriture de la pièce a été d’écrire deux personnages qui s’opposent non pas par leurs idées, mais par leur façon de penser.
Le fils interroge le monde à coup de petites histoires, de paraboles.
Le père a cimenté sa vision du monde à coup de « C’est comme ça, c’est la réalité ».
Lancées l’une contre l’autre, ces deux logiques font de la pièce une sorte de canard boiteux souvent burlesque, toujours un peu étrange, mais qui avance…

écrit et mis en scène par Fabrice Guérin
joué par Jean-Claude Bastos et Fabrice Guérin
avec la participation de Serena Andreasi pour la lumière.
production : Compagnie « La Façon »
 
au Petit théâtre du Centre
​43, rue du Centre 31770 Colomiers
renseignements: 05 34 52 96 72
theatreducentre-colomier.com