Mademoiselle Werner  
de Claude Bourgeyx - mise en scène Michèle Gary

«A ma naissance on m'affubla d'un prénom ridicule. Permettez qu'il soit mon secret.
Mon père volatilisé depuis longtemps, ma mère me reconnut sous son nom.


JE SUIS DONC MADEMOISELLE WERNER.»

Mademoiselle Werner a la solitude inspirée et l'imagination bouillonnante.
Derrière sa petite vie banale, ses envies perverses, ses manies ridicules, ses mesquineries,
ses amours cachés et ses gloires minables se dissimulent bien des extravagances.
Avec une belle énergie, elle nous entraîne dans de truculentes aventures
entre laverie automatique et hypermarché.

*

«Maury Deschamp, Anémone, Micheline Cornil et bien d’autres - autant de personnalités et caractères différents - ont joué au théâtre Mademoiselle Werner. Bientôt, en Suisse, ce sera le tour de Sylviane Röösli et Yann  Mercanton. Oui, ce dernier est bien un homme ! C’est dire que le rôle est ouvert à un large éventail d’interprètes !  

Aujourd’hui, c’est au tour de Michèle Gary.

Je l’ai vue, il n’y a guère, défendre mon texte à la Cave Poésie, à Toulouse
et quelle ne fut pas ma surprise, heureuse surprise,
de découvrir une Mademoiselle Werner certes constante dans ses égarements,
mais enrichie de nuances pour moi inattendues,
néanmoins fort justes, dévoilant ainsi de nouvelles facettes du personnage.

Avec un jeu qui ne tire pas de façon systématique du côté (très tentant) de la truculence excessive. Michèle Gary assume en finesse, sans avoir l’air d’y toucher,
pétrie d’une fausse naïveté réjouissante,
la figure drolatique du personnages -les rires des spectateurs en témoignent- mais aussi,
là encore sans avoir l’air d’y toucher, l’aspect fragile,
banalement humain de cette étrange Mademoiselle Werner.

Bref, je le dis tout net, l’interprétation de Michèle Gary ma beaucoup amusé
et beaucoup touché.
Surtout, qu’elle ne change rien !»
 

Claude Bourgeyx
21 juin 2015

*

J'aime les personnages ordinaires, bancals acrobates de la vie, infatigables promeneurs de rêves, maladroits mais acharnés bricoleurs de bonheur.

Mademoiselle Werner avec ses fêlures mais aussi son énergie vitale,
sa faculté a tirer de la plus anodine des réalités des situations extraordinaires,
appartient à cette famille pathétique et cocasse qui m'émeut,
m'enchante et revient régulièrement hanter les créations de la compagnie EntreSort Théâtre:
"Au bout du comptoir, la mer" de Serge Valletti, "Blanche Aurore Celeste" de Noëlle Renaude... 


​Michèle Gary

*

Le texte de Claude Bourgeyx se présente comme un série de courts récits. Le spectacle est construit comme une suite de vignettes au graphisme épuré. La sénographie à la fois simple et ingénieuse (un panneau noir monté sur un chariot de supermarché, tournant et coulissant sur lui-même) permet de donner à chaque épisode une couleur singulière.
Le spectacle a été imaginé dans une forme légère pour s'adapter à divers espaces
​(plateau minimun  L. 7m x l. 4m).
Il peut être proposé en version autonome pour les lieux non équipés.
Fiche technique et devis sur demande: entresort@aol.com

*

Claude Bourgeyx, vit et travaille à Bordeaux. Il est auteur dramatique et aussi romancier, nouvelliste, auteur de bandes dessinées et d'écrits pour la jeunesse. Avec un humour caustique, Claude Bourgeyx explore les failles du quotidien. Il excelle à décortiquer les vies les plus banales, riches en fantasmes et passions secrètes. Maître dans l'art du dérapage, il tire de la plus anodine des réalités des situations extraordinaires. Le verbe est truculent, le style joyeux et formidablement rythmé. C'est vivant, décalé, cocasse et subversif, surprenant, délicieux.

*

Certes j'attends encore de rencontrer le grand amour,
mais je me satisfais de savoir que cet événement heureux est pour le moment devant moi, alors qu'il est déjà loin derrière pour bon nombre de femmes ...
"



texte de Claude Bourgeyx - Editions du Castor Astral
mise en scène, scénographie et interprétation: Michèle Gary
Musique originale du spectacle: Roman Gigoi
lumières et son: Georges Malka
production EntreSort Théâtre / Gare aux Artistes

analyse audience

Mademoiselle Werner Michèle Gary Claude Bourgeyx